Virée au Stade de France

mGDF_stade_france.png

Comme tous les ans, Gaz de France invite des jeunes athlètes au Meeting de la Golden League au Stade de France. Comme tous les ans, la Bretagne envoie sa délégation de jeunes stars. Cette année je n’ai pas pu avoir mon couloir n°5 au 400m comme prévu, mais j’ai eu la chance d’accompagner ces jeunes pousses de l’athlétisme Breton.


Partis de Brest à l’heure (8h15), il nous aura fallu 1h30 pour faire les 40 premiers kilomètres, ça commence bien, merci les agriculteurs…. 😡 Résultats, le car cours roule après la montre et on arrive finalement avec une petite heure et demi de retard, mais le principal est là : le Stade de France !!!

Forcément, on descend du car de l’autre côté de notre entrée, mais en passant on a pu (re)découvrir le stade d’échauffement et enfin, vers les 18h30 la troupe Bretonne, s’est engagée dans la montée des marches vers le bloc G3 du mythique Stade de France.

mGDF_arrivee.png

Tout de vert vêtus (merci Gaz de France 😕 ), bien installés dans nos gradins, le meeting national qui a précédé le meeting de la Golden League nous a permis de gonfler nos clappers et de commencer à nous échauffer.

mGDF_ambiance.png

Petit rappel : la Golden League se déroule sur 6 meeting (Oslo, Paris, Rome, Zürich, Bruxelles et Berlin) et les athlètes invaincus sur les épreuves sélectionnées (100m, 1500m, 110m Haies, Triple et Javelot pour les Hommes, 100m, 400m, 100m Haies, Hauteur et Perche pour les Femmes) se partagent la coquette somme de 1 million de dollars !

19h30 : c’est parti avec le 5000m Femmes, bon ce n’est pas la plus passionnante des courses, et rien de bien spécial ne s’est passé. Quelques minutes plus tard, les concours de la Golden League ont débuté avec de très bon résultats généraux ! Côté courses, Naman Keita a bien chauffé le Stade de France, mais dans notre bloc, c’est le 400m F qui a complètement déchaîné les foules pour soutenir notre Solen adorée ! Pour preuve, une petite vidéo (désolé de la qualité, un téléphone ne remplace pas encore un camescope) :

Après cette formidable épreuve (Solen n’avait pas couru aussi vite depuis un bon moment) les courses se sont enchaînées : 400m H, 110m et 100m haies, 100m plat, 1500m H où Mehdi a une nouvelle fois amélioré la meilleure performance mondiale de l’année, mais s’est fait doublé sur la ligne par l’Américain Webb, mais qui a bien devancé toute l’armada du Kenya !

A partir de là, le meeting à pris une nouvelle dimension. Le 3000m steeple a été remporté en 7’07 » avant que le gagnant Kenyan ne se rende compte qu’il lui restait un tour, la faute à une cloche qui a sonné trop tôt ? Oui sûrement, mais en athlète professionnel, Bob Tahri n’a pas fait cette erreur et a remporté ce 3000m steeple orginal en un bon temps (8’08 ») mais non-homologué.

mGDF_steeple.png

C’était la dernière course, mais le stade n’avait pas fini de s’enflammer ! En effet, Yelena Isinbayeva s’est élevé à 4m96 (MPM) pour tenter ensuite de battre son propre record du Monde avec 3 essais, malheureusement ratés, à 5m02 !

Après ces frissons, le meeting s’est achevé sur un fabuleux feux d’artifice et nous avons pu reprendre le car, des milliers d’images plein la tête, direction notre chère Bretagne.

mGDF_feux_artifice.png

Pour voir le feux d’artifice filmé par Étienne, cliquez ici.
Pour voir les photos du meeting, cliquez ici.
Pour télécharger les photos du meeting (2 Mpx, qualité : 80%), cliquez ici.

Note : la galerie a été supprimée, si vous voulez les photos en haute qualité (6 Mpx, qualité : 100%), m’envoyer un mail avec les numéros des photos à finrod927@gmail.com.

Une réflexion au sujet de « Virée au Stade de France »

  1. Bravo pour le résumé de ce déplacement. Les jeunes étaient très contents; mais les adultes aussi !!! Vivement l’année prochaine.

Les commentaires sont fermés.