Néo-Soft recrute !

logo_neo_soft.png

Entendu ce matin à la radio (et non, c’est pas mon chef qui me l’a dit 😛 ). Le secteur de l’informatique se porte plutôt bien à Rennes puisque 6 SSII (sociétés de services) ont annoncé vouloir embauché 910 collaborateurs (ingénieurs quoi) dont 290 pour Néo-Soft ! C’est peut-être le moment de faire un petit bilan de ma vie de Néo-Softiens car je vois que mon tag Néo-Soft est assez visité, c’est qu’il y a de la recherche d’avis !

Donc, je suis chez Néo-Soft depuis le 20 août 2007 et en mission depuis le début chez France Telecom Recherche & Développement. C’est peut-être surprenant et vous me croirez peut-être pas, mais je n’ai rien à redire à Néo-Soft ! L’ambiance est excellente, tout le monde à l’agence connaît tous les ingénieurs, ce qui facilite grandement le contact (bon c’est sûr, faut pas appeler en donnant que son prénom 😆 ). Côté commerciaux, je n’ai pas encore assez d’expérience pour vraiment en parler car je n’ai pas encore changé de mission, mais pour l’instant tout s’est bien passé, ils respectent vraiment leur engagement de non-mobilité.

Le CE se débrouille pas trop mal, environ une sortie par mois, et côté sportif, l’association Néo-Sport propose du Volley (bon, on a pas encore gagné un match officiel mais c’est pas notre faute !), du Badminton, du Squash, du Tennis et du Soccer. Pour clore sur le côté sportif, ils organisent la Néo-Cup à Rennes le 3 Mars, un tournois sportifs où les étudiants vont venir défier les équipes de Néo-Soft, et sont sponsors du Triathlon de Cesson le 27 Avril (inscription offerte pour nous 😀 )

Par contre, suite à cette info, je ne sais pas si le côté humain que Néo-Soft met en avant sera toujours aussi présent avec 500 ingénieurs sur Rennes…. wait & see…

En tout cas, si vous êtes intéressé par Néo-Soft, que ce soit à Rennes, Nantes, Paris, Toulouse ou prochainement Londres, n’hésitez pas à m’envoyez vos CV, c’est toujours plus facile avec un point d’entrée dans la boîte 😉

EDIT : Néo-Soft est passé sur France 3 Haute Bretagne le lendemain, la vidéo dans la suite de l’article.