Les fusées Jamaïcaines

jamaica_beijing_2008.png

Après l’écrasante domination du sprint Jamaïcain au JO, nombreux sont les journalistes à se poser des questions (encore…), mais un article du Monde (car oui, je lis Le Monde 😎 ) m’a interpelé car il parle d’une analyse scientifique de la progression des deux Champions Olympiques du 100m : Usain Bolt (9″69) et Shelly-Ann Fraser (10″78).

Par soucis de droits d’auteurs, je ne préfère pas vous retranscrire ici l’article. Vous pouvez le retrouver sur le site du Monde, mais voici les grandes lignes :

Une étude réalisée par Laurent Quinquis à l’Irmes (Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport) a montré qu’autour de 20 ans les meilleurs sprinteurs progressent de 5 à 15 centièmes par an. En 2004, Bolt est devenu champion du monde junior en 19″93 sur 200m, hier il a couru en 19″30 soit 60 centièmes en 4 ans ce qui parait normal aux vue de l’étude.

Ce qui parait moins normal, c’est la progression de Shelly-Ann Fraser : 98 centièmes en 2 ans (11″76 en 2006, 10″78 en finale à Pékin). Certaines progressions anormales ont précédement été mises en évidence avec Marion Jones et Florence Griffith-Joyner…

Amis scientifiques, vous avez un avis ?
Amis sportifs, vous progressez à quelle vitesse ?

Une réflexion au sujet de « Les fusées Jamaïcaines »

  1. Pour ma part, j’ai loupé en moyenne 2 heures de sport sur 5 en BEP, et deux ans plus tard j’en loupe 3 sur 5.

    Que pensent les scientifiques de cette progression ?

Les commentaires sont fermés.