Noël-8j : Largo Winch

largo_winch.png

Fan de la bande dessinée, je n’ai pas attendu plus longtemps, je suis aller voir Largo Winch au cinéma dès ce soir. Les critiques générales sont plutôt bonnes, c’est en plus un film Français, avec un budget conséquent, bref ça devrait valoir le coup. Alors, adaptation réussie ou mauvaise plaisanterie ? Et bien pour tout vous dire, je suis assez mitigé. Un peu comme le dernier James Bond, il y a du bon, du très bon même, mais je reste sur ma faim, quelque chose cloche.

Commençons par la critique du gars qui ne connait pas la BD et qui est venu voir un film d’action. Et bien ce gars là, il est plutôt satisfait, il en a eu pour son argent. Le film est bien tourné, ça ne va pas à 100 à l’heure et ce n’est pas plus mal, les petits moments de pause font du bien pour permettre de digérer les moment plus délicats, notamment quand ça commence à parler finance. Mais pas de panique, c’est quand même un film d’action, et de l’action, il y en a suffisamment. Du côté des acteurs, Tomer Sisley joue un très bon Largo Winch et les autres sont pas mal non plus. Bref, ce gars là, comme je l’ai dit, il est bien content de son film.

Prenons maintenant le gars qui aime beaucoup la BD. Celui là, il est content du film qu’il a vu quand il ne pense pas à la BD, mais il ne peut pas ne pas faire la comparaison et là… quelque chose cloche, où est passé Simon Ovronnaz l’inséparable ami de Largo ? Pourquoi avoir remplacé Gus Fenimore à la tête du groupe ennemis ? C’est qui ces administrateurs du Groupe W ? Où est passée l’équipe de la BD ? Et puis franchement, vous trouvez que Tomer Sisley ressemble à Largo ? Regardez donc ce dessin fait par Philippe Francq à l’occasion de la sortie du film :

tomer_vs_largo.gif

Tomer est à gauche, Largo (le vrai) à droite… Et bien que Tomer Sisley ait bien les attitudes d’un Largo, je reste perplexe et convaincu qu’il a plus une tête de Simon Ovronnaz.

Et donc comme je suis plutôt fan de la BD, que je vais de ce pas recommencer au début, je suis franchement déçu de cette adaptation. D’autant plus que ce film regroupe à peu près les 4 premiers tomes et que je ne vois pas comment ils pourraient ne pas continuer la suite. On va donc surement avoir d’autre pseudo-Largo dans les prochaines années, Simon va-t-il apparaitre ? Les personnages seront ils toujours si éloignés de la BD ? Wait & see…

Enfin bref, le film vaut quand même le coup d’oeil, ne serait-ce pour se faire sa propre opinion. Et puis, c’est quand même un film sympa à regarder.

Ma note : 3/5 3.gif

8 réflexions au sujet de « Noël-8j : Largo Winch »

  1. Ping : www.fuzz.fr
  2. Ah non Amo je ne suis pas d’accord ! Les films Harry Potter sont fidèles aux livres, il manque forcément des choses mais l’histoire est vraiment fidèle.

    Ici le fond de l’histoire est fidèle mais les personnages ont changé !

  3. Moi pas d’accord ❗ 🙂

    Je l’ai vu il y a deux semaines… oui je sais il n’était pas encore sorti. Mais il était en avant première à Nantes, avec la présence de Tomer Sisley, Jérome Salle (réalisateur) et Philippe Francq (dessinateur de la BD) qui ont expliqués certains choix dont celui de ne pas être équivalent à la BD, mais plutôt d’adapter celle-ci au monde actuel et que l’adaptation avait plu aux deux auteurs de la BD.

    Du coup pour moi le film est franchement réussi. En plus c’est seulement le deuxième film du réalisateur (après Anthony Zimmer, et bon d’accord troisième film en tant que scénariste…) et son troisième film sera Largo Winch 2.

  4. @Max : je trouve que la BD n’a pas vraiment à être adaptée au monde actuel… et puis adapter… ça veut dire supprimer des personnages ?

    @Stella : je n’ai jamais suivi la série, mais à ce qu’on m’a dit, ça ne suivait pas la BD originale. Mais au moins tous les personnages étaient là et ressemblaient à ceux de la BD

  5. Il y a du vrai dans ce que tu dis, mais le Largo/Tomer est plus proche de la vision originale de Jean Van Hamme, qui en avait fait un enfant des Balkans aux allures de gitan, et non pas le grand blond de la BD. Je pense que Tomer Sisley s’est bien débrouillé, ça change de le voir hors du stand-up…
    Sinon, certains changements me font également tiquer : la mort de Nerio, l’absence des vrais grands patrons du groupe W, Cochrane le WASP contre Sullivan l’Irlandais…
    Mais on ne peut pas se battre contre les adaptateurs.

Les commentaires sont fermés.