La thérapie "sensations fortes" de Delphine

Pour respecter son identité, Delphine sera appelée Robert dans la suite de l’article. 😆

Robert n’est pas très « sensations fortes » et lors d’un précédent passage chez l’ami Mickey, Robert n’a pas bien vécu les sensations de chute (pourtant relativement faibles) de la Tour de la Terreur. J’étais sur Paris le week-end dernier et Maxime et moi avons commencé la thérapie de Robert :

  • Le premier passage dans Crush’s Coaster fut laborieux, Robert usant abondamment ses cordes vocales, et nos tympans par la même occasion, mais c’était passé, non sans mal…
  • Il a donc presque fallut le pousser pour venir écouter Aerosmith, mais finalement nous découvrîmes presque un petit sourire sur son visage à la sortie. Bon, il ne fallait pas trop demander, une deuxième fois d’affilé, c’était sans lui
  • Vint ensuite le tour d’Indiana Jones qu’il apprécia vraiment, il l’a même dit ! C’est bon, la guérison est proche !
  • Pour terminer, nous lui accordâmes un petit tour dans le Train de la mine (autant en profiter lorsqu’il n’y a pas beaucoup d’attente) et cette fois ci, ce fût nous qui furent surpris ! Il est bien sympa ce petit train !

Par contre, il n’était pas encore question d’aller dans Space Mountain et encore moins de retourner dans la Tour de la Terreur. Ce sera pour la prochaine fois Robert !

Et puis, une fois guéri, on passera aux choses sérieuses, fini la magie de Disney, il va falloir tester les sensations fortes d’un certain Goudurix chez Astérix ou encore les montagnes un peu plus folles des Kangourous Belges. Voici par exemple le Vampire de Walibi en Belgique :

Ça donne envie, hein Robert ? Les jambes dans le vide, ça doit le faire !

Une réflexion au sujet de « La thérapie "sensations fortes" de Delphine »

  1. Juste une précision, Goudurix c’est de la gnognotte : déjà fait l’année dernière….

    Par contre je remercie mes deux accompagnateurs qui ont réussi à rester deux tours de rang sans descendre du bateau dans « Les poupées », :mrgreen: it’s a small small world

Les commentaires sont fermés.