En Laponie, il fait (un peu) froid

froid_laponie.png

Bon, pour des raisons personnelles, je n’ai plus spécialement envie de parler de mon voyage en Laponie, mais pour vous donner un ordre d’idée sur la chaleur tropicale qu’il faisait là-bas (où tout est neuf et tout est sauvage), voici la vie (presque) réelle des Finlandais en fonction de la température. J’y ai rajouté quelques notes perso avec ma propre expérience.

Attention, second degré inside 😉

10°C A Helsinki, on coupe le chauffage central et on commence à planter des fleurs.

7°C Et des vignes, aussi.

5°C Les Finlandais bronzent sur des chaises longues, profitant des derniers rayons du soleil.

2°C Les voitures italiennes refusent de démarrer.

0°C L’eau pure gèle.

-1°C Vous pouvez voir l’air sortir de votre bouche, vous songez à partir en vacances dans le Sud. Les Finlandais dégustent des glaces et boivent des bières bien fraîches. Note perso : on avait souvent des glaçons dans nos carafes d’eau le soir le midi…

-4°C Votre chat essaie de s’incruster sous la couette.

-10°C Vous songez à partir en vacances en Afrique. Les Finlandais vont piquer une tête dans le lac le plus proche. Note perso : arf, le lac était gelé, on passait en moto-neige dessus !

-12°C Il fait trop froid pour neiger. Note perso : pas faux, la neige là bas est tellement froide, qu’elle est sèche, impossible de faire des boules de neige !

-15°C Les voitures américaines refusent de démarrer.

-18°C A Helsinki, on remet le chauffage central.

-20°C L’air qui sort de votre bouche gèle instantanément.Note perso : pas vraiment… mais la buée sur les lunettes ou les appareils photo si ! Pas très pratique…

-22°C Les voitures françaises refusent de démarrer. Il fait beaucoup trop froid pour s’amuser en patins à glace. Note perso : bah, il faut être bien couvert : 2h de luge par -32°C ne nous a pas posé de problème !

-23°C Les politiciens commençent à avoir pitié des sans-abri.

-24°C Les voitures allemandes refusent de démarrer.

-26°C L’air qui sort de votre bouche peut à présent servir de matériau pour construire des igloos.

-29°C Le chat essaie de s’incruster dans votre pyjama. Note perso : on avait pas de chat… heureusement 🙂

-30°C Toutes les voitures normales refusent de démarrer. Le Finlandais lance un juron, donne un coup de pied dans les pneus, et démarre sa Lada.

-31°C Il fait trop froid pour s’embrasser, vos lèvres risquent de rester collées. L’équipe de foot finlandaise commence à s’entraîner. Note perso : ah non, les lèvres restent chaudes, elles ne collent pas ! Puisque je vous le dis !

-35°C Vous songez maintenant à partir en vacances dans un jacuzzi. Les Finlandais dégagent la neige de leur toit.

-39°C Il fait trop froid pour penser. Le mercure gèle. Les Finlandais boutonnent leur col de chemise.

-40°C Votre voiture essaie de s’incruster sous la couette. Les Finlandais se demandent s’ils devraient ou non mettre un pull.

-44°C Vos collègues finlandais n’arrivent vraiment pas à décider s’il vaudrait mieux ou pas fermer la fenêtre. Note perso : là bas, le triple vitrage est constitué d’une fenêtre simple et d’une fenêtre double vitrage espacées d’environ 10cm. Et elles n’ont pas de poignée fixe, pour aérer, il y a une petite trappe 🙂

-50°C Les otaries fuient le Groenland. Les Finlandais troquent leurs gants contre des moufles. Note perso : la moufle est très chaude là bas, cuir de renne d’un côté, peau de renne à l’intérieur

-64°C Vous pensez à Vénus, pour les vacances. Les Finlandais font de la luge.

-70°C Les ours polaires migrent vers le pôle nord. A L’université de Rovaniemi, on a suspendu l’épreuve annuelle de cross.

-75°C Le Père Noël fuit le pôle nord, laissant derrière lui les cadavres de ses rennes complètement gelés. Les Finlandais défont l’ourlet de leur bonnet.

-80°C Les otaries essaient de s’incruster sous votre couette. Votre chat est un peu tendu.

-90°C Le Père Noël essaie de piquer la place des otaries.

-111°C En France, on n’arrive même plus à faire brûler les voitures.

-120°C L’alcool gèle. En conséquence de quoi, les Finlandais aussi sont un peu tendus.

-270°C L’Enfer gèle.

-272,2°C On peut solidifier l’hélium même sous pression.

-273,15°C Le zéro absolu. Absence totale de mouvement moléculaire. Les Finlandais admettent, à contrecoeur, que “Oui, ok, il fait peut-être un peu frisquet. Maintenant sois gentil et ressers-moi un autre morceau de vodka.” Note perso : pendant le bivouac du dernier rallye en motoneige, il y avait bien une bouteille de Vodka… gelée…

Merci à @GuillaumK qui m’a montré ce texte sur BienBienBien

5 réflexions au sujet de « En Laponie, il fait (un peu) froid »

  1. Précisons quand même que l’été on peut avoir du 30° et l’hiver c’est rare de descendre sous les -40°. Faudrait pas faire fuir les touristes, hein ^^

  2. Loin de moi l’idée de les faire fuir ! Au contraire, j’aurai plutôt tendance à leur conseiller d’y aller !

    C’est vrai que l’été, on nous a dit que c’était un peu comme en Bretagne, et concernant l’hiver, j’ai regardé les températures après qu’on soit rentré et il n’a visiblement pas fait plus froid que -25° ce qui est largement supportable…. bien couvert 😉

Les commentaires sont fermés.