Archives pour la catégorie Cinéma

Critique : Thor

thor.jpgJe n’avais pas spécialement prévu d’aller le voir et samedi, sur un coup de tête, j’ai laissé l’Eurovision de côté et j’ai été voir Thor.

Thor raconte l’histoire d’un fils d’Odin, quasiment invincible lorsqu’il a ses pouvoir et son marteau, qui se fait bannir par son père. Il se retrouve sur Terre, dans “une enveloppe mortelle” comme il dit, sans pouvoirs et devant sauver son royaume des griffes du méchant. Voilà pour l’histoire passionnante, je ne vous en dirai pas plus, j’ai tout dit ou presque…

D’un point de vue réalisation, les décors sont assez réussi, ça donne une belle image au film. Mais le tout est gâché par une 3D imposée et totalement inexistante. Je me suis cru face à un film en 2D, mais avec une paire de lunette lourde sur le nez, tout ça pour 1,50€ en plus du tarif normal… Sans commentaire…

Du côté des personnages et des acteurs, je me suis dit qu’avec la fraichement Oscarisée Nathalie Portman, je devrai avoir un minimum de qualité. Diantre ! Je me suis fourvoyé ! Tout est plat, le scénario n’offre pas de rebondissement et les acteurs ont eu l’air de s’ennuyer. Entre Thor l’invicible, le méchant frustré, la gentille fifille qui tombe amoureuse de M. Muscle et les potes de Thor prêt à se sacrifier pour un rien (mon Dieu, que c’est beau…), je me suis un peu fait chier… Heureusement qu’Anthony Hopkins fait un roi convainquant et qu’Idris Elba tient son rôle de gardien charismatique à merveille pour combler le vide laissé par les acteurs principaux !

Bref, je ne retiendrai pas grand chose de Thor, si ce n’est la parodie de la pub Volkswagen avec Little Dark Vador que je ne peux m’empêcher de vous poster :

Ma note : 2/5 2.gif

Harry Potter : critique d’une saga

Avant d’aller voir la première partie d’Harry Potter et les Reliques de la Mort, 7e et ultime ouvrage de la série, je me suis remis dans l’ambiance en recommençant la série la semaine dernière et je me suis dit qu’il serait intéressant de refaire une critique rapide de chaque films. Alors, “HP” vieillit-il aussi bien que Star Wars ou Le Seigneur des Anneaux ? Réponses en 6 paragraphes.

Harry Potter à l’école des Sorciers

hp1.jpgPremier film sorti il y a 9 ans déjà, Harry Potter à l’école des Sorciers souffre pas mal de son âge face aux autres films. Les jeunes acteurs débutaient leur carrière et on peut voir sur certains plans que les techniques d’effets spéciaux n’étaient pas ce qu’elles sont aujourd’hui. Il en reste tout de même un film intéressant pour le monde qu’il présente et pour son côté “enfantin” qui disparaît petit à petit dans les suites.

Ma note : 4/5 4.gif

Harry Potter et la Chambre des Secrets

hp2.jpgSorti en 2002, c’est celui que j’aime le moins d’un point de vue histoire (le livre ne m’a pas spécialement plu non plus). Pourtant le film vieilli bien. On sent que, le premier ayant bien marché, la machine est lancée, les producteurs hésitent moins à sortir le chéquier et les acteurs commencent à trouver leurs marques. Reste que Gilderoy Lockhart et Dobby dans le même film/livre… ça fait beaucoup…

Ma note : 3/5 3.gif

Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban

hp3.jpgChangement de réalisateur rime avec changement de ton. Sorti en 2004, ce troisième opus commence à montrer la voie que prendront les suivants : plus noirs et plus complexes. La mort y est souvent invoquée, notamment grâce à des Détraqueurs très bien représentés. Le rythme est soutenu et le jeu des acteurs est bien en place. Un des meilleurs films de la série.

Ma note : 4/5 4.gif

Harry Potter et la Coupe de Feu

hp4.jpgFilm préféré de votre serviteur à sa sortie en 2005, la donne a légèrement changée depuis. Je le trouve moins incisif, moins percutant que le 3e film. Pourtant j’aime beaucoup l’ambiance “défis et compétitions” qui y règne, mais ce benêt de Krum gâche un peu la fête. On se rend finalement compte que l’ensemble du film n’apporte que peu de chose à la saga, sauf éventuellement la fin…

Ma note : 3/5 3.gif

Harry Potter et l’Ordre du Phoenix

hp5.jpgNoté 5/5 à sa sortie en 2007, je ne changerai pas ma note d’un poil ! Le scénario comble ses petits manques par son rythme très soutenu et par la présence de Luna Lovegood qui apporte un réel vent de fraicheur à la série. Le final est à couper le souffle tant l’ambiance pesante des combats y est parfaitement retranscrite. Sans aucun doute, le meilleur film à l’heure actuelle.

Ma note : 5/5 5.gif

Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé

hp6.jpgSorti il y a 1 an et demi, ce 6e film joue beaucoup plus sur l’aspect psychologique des personnages que sur le côté aventure de l’histoire. Du coup, on perd beaucoup de rythme et c’est limite “mou” à regarder après le 5e film. Néanmoins, il apporte une nouvelle dimension à la saga et un flot assez important d’informations cruciales pour la suite. C’est le calme avant la tempête…

Ma note : 4/5 4.gif

Harry Potter et les Reliques de la Mort – Partie 1

hp7_1.jpgPour ce dernier film, nous avons droit à 2 parties, soit 5h de film ! On s’attend donc à avoir une belle représentation de cet ultime livre, et on est plutôt ravi en sortant de la salle. Pour un début de conclusion, la copie est presque parfaite : peu de manques mais quelques adaptations pour éviter un tableau trop noir, du rythme et un jeu de qualité. Par contre, c’est frustrant de couper un livre en deux…

Ma note : 4/5 4.gif

Et vous, vous les avez revu depuis ? Qu’en pensez vous aujourd’hui ?

Et que pensez vous de ce début de fin ?

Critique rapide : Toy Story 3

toy_story_3.jpgDe l’action, de l’aventure, de l’humour et beaucoup d’émotion. Voilà comment on pourrait résumer la conclusion d’une des meilleures trilogie d’animation de ces dernières années.

Pixar continue de démontrer qu’ils maitrisent à merveille les techniques d’animation et et les scénarii qui nous font replonger en enfance. Celui ci est résolument offert à ceux qui, comme moi, ont grandis avec Woody et Buzz et ont ranger leurs jouets il y a quelques années.

Un vrai régal, un petit bijou digne des 2 premiers épisodes qui vous fera verser une petite larme en souvenirs de vos propres jouets.

Ma note : 5/5 5.gif

Les Reliques de la Mort s'annoncent

Une chose que je n’avais pas encore faite ici, et pourtant, je suis sûr que vous attendez comme moi impatiemment ces deux derniers films. Je parle bien évidemment du dernier Harry Potter – Harry Potter et les Reliques de la Mort – qui doit sortir en deux partie, la première le 24 Novembre de cette année, et la seconde le 15 juillet 2011.

Et aujourd’hui, pour vous faire patienter pour les 4 mois et 2 jours qu’il nous reste à attendre, voici la bande annonce (en HD s’il vous plait, merci Lyricis) :

Voilà, ça c’est fait, vous pouvez maintenant reprendre une activité normale. Bonne soirée

Avant première : L'Italien

italien.jpg

Je sors tout juste de l’avant première du nouveau film d’Olivier Baroux (le Olivier de Kad et Olivier) avec entre autre Kad Merad (le Kad de Kad et Olivier), et avant de parler du film, je dois faire un constat : même en pleine fête du cinéma, la salle était vide ! On était une petite cinquantaine dans une salle de plus de 400 places, ça fait vide…

Du coup, ça déçoit pas mal. C’était ma 2e avant première en étant invité et je me disais que comme pour Tellement Proches on aurait droit à quelque chose d’organisé avec peut-être quelques acteurs. Que nenni, il s’agissait juste d’une projection 2 semaines avant la sortie officielle 🙁

Cette déception passée, nous avons quand même eu droit au film dans notre grande salle.

Le synopsis, je vais pas le paraphraser, je vais juste vous le coller :

Dino Fabrizzi est le vendeur numéro un de la concession Maserati de Nice. A 42 ans, il arrive à un tournant de sa vie, le poste de directeur lui est ouvertement proposé et sa compagne depuis un an, Hélène, a la ferme intention de l’épouser. Pour Dino, la vie est belle, sauf que cette vie parfaite s’est construite sur un mensonge. Dino s’appelle en fait Mourad Ben Saoud. Ni son patron, ni Hélène et encore moins ses parents ne sont au courant de cette fausse identité… Dans dix jours débute le ramadan et Mourad qui passe outre tous les ans devra cette fois assumer la promesse faite à son père malade. Faire le ramadan à sa place… Pour Dino, l’italien, cela ne va pas être simple.

Avec ce genre d’histoire, on peut donc s’attendre à des situations assez cocasses, c’est le cas, certains personnages sont au courant des origines de Dino et ne manquent pas de mettre un bout de leurs pieds dans le plat. Dino arrive tout de même à s’en sortir, du moins pendant un moment… L’histoire se déroule donc tranquillement sans longueur, avec de vrai passages drôles et d’autres un peu plus émouvant, bref l’heure 40 passe rapidement et on ne ressort donc pas frustré.

Chez les acteurs, au côté d’un Kad Merad efficace en menteur Italien (tous des simulateurs ces Italiens ! 😆 ) on retrouve Valérie Benguigui et Roland Giraud qui mettent un peu de relief dans les seconds rôles. J’ai en effet trouvé qu’autour de ces trois acteurs, le jeu était assez plat et manquait un peu de rythme. Peut-être est-ce du au fait que le film est essentiellement axé sur le personnage de Kad Merad. Son “problème” est vraiment mis au premier plan et écrase du coup le contexte familial et professionnel qui aurait pu être développés un peu plus.

Mais finalement, comme je l’ai dit, on ne ressort pas frustré de la salle. On passe même un bon moment.
Cependant, je dois avouer que si je n’avais pas été invité à la projection, je n’aurai probablement pas pensé aller le voir à l’occasion de la fête du cinéma, et je n’aurai probablement pas dépensé 10€ pour le voir une fois sortis officiellement.

Ma note : 3/5 3.gif